Renforcer son système immunitaire à l’aide du Noni Morinda

Noni Morinda

Publié le : 05 août 20195 mins de lecture

Votre médecin vous a prescrit la prise d’antioxydants ? Sachez que vous pouvez en bénéficier en consommant certains fruits et légumes au quotidien. Pour rappel, les antioxydants se composent de nombreux éléments pour ne citer que les oligo-éléments, les micronutriments ou en encore les vitamines. Ils ont pour principale fonction la neutralisation des effets des radicaux libres dans l’organisme. Des études ont permis de savoir que le fruit de la noni ou pomme chien est une excellente source d’antioxydants. Voici tout ce qu’il faut savoir sur ce fruit miracle.

Un remède connu depuis 2000 ans

Le jus de noni qui est extrait de la pulpe de la pomme-chien est exploité dans la médecine ayurvédique depuis 2000 ans pour ses vertus thérapeutiques. La noni n’est autre qu’un arbre tropical connu scientifiquement sous l’appellation de Morinda citrifolia et pouvant atteindre 6 mètres de haut. Ses fruits atteignent leur maturité à 2 ans et ils sont de forme ovoïde. Ils se reconnaissent facilement lorsqu’ils sont mûrs car ils dégagent une odeur nauséabonde. Pour atténuer cette odeur, les fruits du noni reçoivent un traitement avant d’être vendus en magasin.  Depuis des années, le jus de noni a été considéré comme un traitement efficace contre certaines maladies comme le diabète, la maladie d’Alzheimer, le cancer ou encore l’hypertension artérielle. Il a également démontré son efficacité contre des maux passagers comme les allergies, les migraines, l’arthrite, la fibromyalgie ou encore l’obésité. Bien que les vertus de la pomme-chien n’ont pas encore été confirmées par la médecine conventionnelle, nombreux sont ceux qui ont bénéficié de leurs bienfaits. D’ailleurs, leurs usages traditionnels ont confirmé leurs vertus antibactériennes, cicatrisantes, antivirales, anti-inflammatoire ou encore antifongiques. Pour profiter de tous ces bienfaits, il suffit de boire un verre de jus de noni deux ou trois fois par jour. Les compléments alimentaires  à base de noni sont également conseillés. Découvrez un large choix de ces compléments alimentaires sur le site www.bionaturista.net.

Un antioxydant naturel

Dans la médecine non conventionnelle, les fruits du noni sont exploités comme antioxydants. Il s’agit d’agents capables de ralentir l’oxydation et d’éliminer les radicaux libres. En effet, quand les cellules respirent, elles créent des radicaux libres. Si ces derniers sont en forte quantité, ils fragilisent l’organisme et ce dernier devient une proie facile aux maladies. Grâce aux effets des antioxydants, l’organisme ne subit pas un stress oxydatif et le vieillissement cellulaire est ralenti. Dans le domaine de la médecine, le pouvoir antioxydant se mesure grâce à l’indice ORAC ou Oxygen Radical Absorbance Capacity. Des études ont permis de savoir que le fruit du noni affiche un indice ORAC particulièrement élevé. Pour cette raison, il est exploité aussi bien en médecine que dans l’industrie cosmétique. Cette dernière s’intéresse surtout à la propriété anti-âge du fruit du noni.

Comment consommer le fruit du noni ?

Bien qu’il existe de nombreux compléments alimentaires à base de noni, le fruit de cette plante peut être consommé au quotidien sans avoir à respecter une dose précise. Bien entendu, il ne faut pas en abuser pour éviter les problèmes de digestion. Le fruit du noni peut être consommé tel quel ou mixé pour en extraire le jus. La consommation régulière de ce fruit permet de mieux combattre les infections virales, bactériennes, fongiques ou parasitaires. Il s’agit également d’un excellent remède contre les troubles menstruels et il fait également office de barrière contre les  tumeurs, l’arthrite ou encore les rhumatismes. Sachez que le jus du noni peut être appliqué directement sur une plaie ou sur une inflammation afin d’éliminer les microbes et accélérer la guérison. Le tout est de bien stériliser les matériels utilisés pour le pansement. Dans la médecine non conventionnelle, toutes les parties de la plante sont utilisées comme médicaments notamment  les fruits, la racine, les feuilles, l’écorce ou encore les fleurs. Elles permettent de fabriquer des compléments alimentaires ou de préparer des remèdes naturels.

Plan du site