Médecine alternative : remèdes, les thérapies et les produits naturels

les produits naturels

Publié le : 29 février 20163 mins de lecture

Comme son nom l’indique, la médecine alternative est une option permettant de se soigner autrement que par la médecine traditionnelle. Elle regroupe les remèdes, les thérapies ainsi que les produits naturels. Les secteurs de la santé et de la beauté ayant subit plusieurs bouleversements depuis ces dernières années, ils peuvent aussi inclure les produits cosmétiques, les solutions aidant dans le développement musculaire et les autres produits améliorant le bien-être.

Se soigner autrement

Les produits de la médecine naturelle et alternative, les vitamines, les compléments alimentaires, les plantes disposant de vertus thérapeutique ainsi que les remèdes à base de plantes ont connu un grand succès. C’est le cas puisqu’ils sont considérés comme étant des produits qui n’engendrent pas d’effets nocifs pour la santé. Par ailleurs, ils sont nettement moins chers. Il n’est donc pas étonnant que la médecine naturelle soit devenu le leader dans la production de produits frais et totalement naturels pour combattre quelques problèmes de santé comme le cholestérol, la perte de poids, la santé cardiovasculaire, l’hypertension artérielle, les soins respiratoires ou encore le diabète. Certains individus refusent néanmoins cette option sous prétexte qu’elle n’a pas été enseignée dans les écoles de médecine. Il faut cependant savoir qu’elle présente un grand nombre de traitements et de thérapies très accessibles financièrement.

La médecine alternative pour lutter contre le cancer

En Allemagne et en France, les naturopathes ainsi que les guérisseurs proposent des thérapies « alternatives » sensés permettre aux malades du cancer de se sentir un peu mieux. La méthode qui revient souvent est la « galvanothérapie » consistant à envoyer de bonnes ondes dans l’organisme. Celles-ci détruiraient les tumeurs. Certaines cliniques estiment qu’elles arrivent à avoir des résultats probants en travaillant sur le psychisme et les régimes alimentaires. Certains guérisseurs optent pour leur part pour le dioxyde de chlore découvert il y a longtemps par un scientologue.

Enfin, il y a des spécialistes qui misent tout sur la vitamine B17 dans les noyaux d’abricots. Aucune donnée scientifique ne donne cependant pas raison à toutes ces solutions. Même si certaines techniques ont permis de bénéficier de résultats. Dans le début du 21ème siècle, les comptes rendus cliniques ont montré que l’homéopathie a permis une régression de la tumeur cancéreuse dans 19 % des cas soit près de 4 158 patients ainsi qu’une stabilisation ou une amélioration de 21 % des cas soit près de 4 596 patients. Les personnes dont la tumeur n’a pas évolué, ont suivi durant deux à dix ans pour surveiller l’amélioration de leur cas.

Plan du site