Choisir la phytothérapie pour se soigner sans effets secondaires

phytothérapie

Publié le : 09 septembre 20194 mins de lecture

Choisir la phytothérapie pour se soigner sans effets secondaires

La phytothérapie est une pratique médicinale utilisée depuis la nuit des temps. Cette pratique exploite les pouvoirs curatifs des plantes pour soigner les problèmes du quotidien. Elle est beaucoup appréciée par son efficacité et l’inexistence d’effets secondaires. Zoom sur la phytothérapie.

Définition de la phytothérapie

La phytothérapie est une médecine douce et naturelle pratiquée depuis plusieurs siècles. Elle est basée sur l’utilisation des plantes médicinales pour réguler et soigner les problèmes de l’organisme. Elle est pratiquée par les professionnels de la santé ayant fait un cursus de phytothérapie qu’ils soient médecins ou pharmaciens ou autre. On les nomme les phytothérapeutes.

Bien qu’elle fasse partie de la médecine traditionnelle, elle a encore sa place dans le monde moderne. Aujourd’hui, 149 plantes sont recensées dans la pharmacopée française. Une étude a montré qu’un français sur deux a recours à la phytothérapie www.plante-sante.fr. D’ailleurs, le marché de la phytothérapie représente un chiffre d’affaires annuel d’environ 160 millions d’euros.

Les maladies soignées en phytothérapie

La phytothérapie peut soigner les maux du quotidien comme le rhume, les problèmes de la peau, l’indigestion, les troubles de sommeil, etc. Elle concerne également des maladies plus graves. Néanmoins, même si les remèdes à base de plantes sont disponibles sans ordonnance, il est préconisé de toujours consulter un spécialiste qui saura conseiller sur le produit adéquat en cas de maladies.

Parmi les plantes utilisées pour se soigner phytothérapie, il y a celles qu’on rencontre au quotidien et qu’on utilise régulièrement en cuisine. Elles peuvent être utilisées sans prescription médicale pour réguler les petits problèmes de santé.

L’ail, par exemple, est un antibiotique très efficace. Il agit sur les infections respiratoires comme la bronchite. La consommation de l’ail aide également à prévenir les maladies cardiovasculaires, dont l’hypertension artérielle. L’Aloe Vera est connu pour ses effets sur les problèmes de peau. Il est notamment préconisé pour les brûlures, l’acné, les cicatrices et les différents champignons sur la peau. Le gingembre peut être utilisé en guise d’anti-inflammatoire et en cas de mal de transport. La cannelle peut soigner la toux. Le céleri est idéal pour le bon fonctionnement des reins. Quant au basilic, il traite efficacement les migraines et les troubles hormonaux de la femme.

La plupart des personnes ont recours à la phytothérapie pour des problèmes de sommeils. Les plantes principalement utilisées pour traiter l‘insomnie sont : la camomille, le tilleul, la passiflore, la fleur d’oranger ou encore le coquelicot.

La pratique de la phytothérapie

La phytothérapie utilise la plante entière ou en partie (racine, tige, fleur ou feuille) pour venir à bout des maux. Les phytothérapeutes exploitent et extraient les principes actifs des plantes. Pour se soigner avec les plantes, on peut les administrer par voie interne ou externe. Ils peuvent se présenter sous forme de poudres obtenues à partir de plante séchée, d’extraits obtenus par macération, d’alcoolat, de teinture. Ou bien on peut directement les plantes sous forme d’infusion, de décoction, d’inhalation, de macération ou de gargarisme.

On peut se procurer de plantes médicinales et de produits à base de plantes dans les pharmacies, les herboristeries ou les magasins bio.

Plan du site